Plus de Souci

Les pratiques ordinaires de la vie au quotidien

Coup de fatigue après la pause déjeuner: Une courte sieste l’après-midi suffit.

Coup de fatigue - sieste

Vous subissez tous les jours et aux mêmes heures, une fatigue générale, une envie de dormir surtout après la pause déjeuner, votre productivité diminue, vous ne vous sentez pas en forme !. C’est tout simplement une sieste qu’il vous faut. Mais quand et comment ?

Afin de lutter contre le coup de fatigue quotidien de l’après-midi et rester tout à fait opérationnelle durant toute la journée de travail, deux options s’offrent à vous si vous voulez recharger vos batteries, car il s’agit bien d’un épuisement naturel de vos batteries.
Des chercheurs belges nous l’assurent :
❏ Soit faire une courte sieste de 30 minutes
❏ Soit vous exposer à la lumière vive.

Ces suggestions sont tirées d’une étude de l’Université Libre de Bruxelles en Belgique. Dans la revue scientifique Plos One, ils expliquent le modus operandi. Quinze participants en forme ont été invités à dormir pendant 30 minutes ou à visionner un documentaire de 30 minutes. Un second groupe a regardé un documentaire de la même durée que le premier groupe mais en étant exposés à une lumière bleue ou une lumière orange. L’expérience a été faite à trois moments de la journée, le matin, juste après le déjeuner ou plus tard dans l’après-midi. L’impact sur la productivité des participants a été observée. Résultat, les volontaires se montraient plus performants quand ils faisaient une sieste ou étaient en contact avec de la lumière bleue.

Cette étude confirme l’intérêt pour les entreprises d’intégrer la sieste au travail, comme c’est le cas déjà dans des grandes entreprises aux Etats-Unis ou au Japon. Un repos de 30 minutes stimule les capacités d’exécution et la mémoire. Des travaux ont établi par le passé que la micro sieste favorisait la restauration du système immunitaire et neuro-endocrinien, quand il pâtit du manque de sommeil. Quant à la lumière bleue, ses effets sur le rythme circadien, notamment pour lutter contre la somnolence ont déjà été démontrés.

La sieste idéale dure jusqu’à 30 minutes, et pas une de plus. Cette dernière aurait d’ailleurs pour conséquence de rendre les fonctions cognitives pus performantes, de même que la mémoire et la productivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *